Beaufort 04

 
  • COMPOSITION DE BOUDDHAS
  • COMPOSITION DE BOUDDHAS
  • COMPOSITION DE BOUDDHAS
  • COMPOSITION DE BOUDDHAS
  • COMPOSITION DE BOUDDHAS
  • COMPOSITION DE BOUDDHAS
  • COMPOSITION DE BOUDDHAS

COMPOSITION DE BOUDDHAS

BEAUFORT-SITE: EGLISE SAINT-ROCHE, BLANKENBERGE

Ling Jian

°1963, Shandong, Chine 

Des toiles rondes, peintes de portraits de Bouddhas méditatifs analysent le sens d’identité et de religion dans la société contemporaine. Selon Ling Jian la recherche de la perfection spirituelle a succombé de nos jours en faveur d’une obsession de beauté et de perfection physique. Témoin entre autres la chirurgie plastique. Avec ses peintures, il se pose la question de savoir si les deux tendances ne partagent pas la même origine, à savoir la quête de la perfection surhumaine. La technique utilisée est en elle-même ambivalente : une combinaison de peinture à l’huile et de la technique de l’aérographe résulte en une perfection lisse et picturale qui réfère à l’attrait superficiel de la publicité.